Le système  Diabeo

Le carnet électronique

 

Nous possédons tous un téléphone portable. II suffit au patient d’en posséder un avec une connexion internet permettant les synchronisations, de type Smartphones et de télécharger, après formation selon une procédure simple.

 

Le patient saisi ses glycémies capillaires préprandiales quel que soit le moment, le lieu où il se situe. Il y ajoute sa quantité de glucides ingérée, et son activité physique.

 

Le carnet électronique réalise alors le calcul juste et automatique des doses préprandiales d’insuline selon des algorithmes validés sur 35 patients dans l’étude PDAPHONE 1 menée à Corbeil Essonnes. Dès sa première synchronisation, le système transmet l’intégralité des données au soignant via un site internet sécurisé.

 

Le médecin suit les données sous un format simple très aisément analysable. II organise selon les besoins individuels identifiés de chaque patient, des rendez-vous téléphoniques et assure ainsi l’acte de téléconsultation, sans déplacement au cabinet médical, ni de frais de transport, ni d’arrêt de travail .

 

C’est un patient enfin rapproché de son médecin, rassuré qui voit à partir de la juste dose d’insuline calculée par son carnet électronique ses résultats glycémiques s’améliorer, comme l’a prouvé les résultats de l’étude multicentrique TELEDIAB1.

 

Résultats de l’étude clinique TELEDIAB1

17 centres de diabétologie français ont suivi pendant six mois 180 diabétiques adultes de type 1 traités par insuline basale et  bolus (> 6mois par pompe ou multi injections) chroniquement déséquilibrés (HbA1c>8% à deux reprises consécutives au moins HbA1c initiale = 9,1+/- 1,1%).

 

Ces 180 patients ont été randomisés en trois groupes: 1/Un groupe contrôle bénéficiant du suivi classiquement reconnu avec une consultation médicale en face/face trimestrielle, 2/un groupe avec le carnet électronique et consultations médicale en face/face trimestrielles, 3/ le dernier groupe bénéficiait à la fois du carnet électronique, et de consultations médicales téléphoniques courtes rapprochées de 5mn en moyenne sans consultations trimestrielles face/face.

 

Au bout de 6 mois l’HBA1C est amélioré de 0,9%, sans augmentation des d’hypoglycémies, ni du temps médical consacré à ces patients. les patients n’ont pas eu à s’absenter de leur travail, ni à se déplacer au cabinet médical.   (Par rapport aux contrôles aux groupes 1 et 2)

 

Le logiciel ePEP
logiciel développé avec la société CLININFO  à partir :
  • du Plan d’Education Personnalisé programme d’éducation thérapeutique

  • Ce logiciel retrace le protocole de consultation des patients suivis par carnet électronique par les infirmiers, conformément au décret n° 2010-1229 du 19 octobre 2010 relatif à la télémédecine.

  • Il permet aux personnels paramédicaux d’effectuer la consultation d’initiation et les consultations de suivi à distance de premier niveau à partir de leur télésurveillance.

  • Il encadre la coopération interprofessionnelle dans le cadre du même décret.

  • Il génère une série d’alarmes afin de sécuriser le système au niveau des soignants

  • Il permet la traçabilité de l’ensemble des informations relatives au traitement du diabète du patient afin d’assurer une meilleure prise en charge et son suivi dans une démarche éducative.
    L’hébergement des données de santé est sous traité à un hébergeur agrée , par décision du ministre en charge de la santé .

*En collaboration avec la société VOLONTIS et la société ORANGE

Dernière mise à jour : 03/12/2019

SUIVEZ NOUS

  • YouTube
depuis le 15/11/2019

2019 © CERITD. Le contenu et toutes les informations fournies sur ce site sont donnés seulement à titre d’information et ne visent pas à se substituer à un avis médical, un diagnostic ou un traitement de quelque manière que ce soit. Les renseignements sur votre traitement ou décisions thérapeutiques doivent faire l’objet d’une discussion avec votre médecin.