Le pancréas artificiel

Diabeloop, une révolution dans le traitement du diabète de type 1


À l’origine du projet, Le CERITD (Centre d'Études et de Recherches pour l'Intensification du Traitement du Diabète) est une association (loi 1901) avec une double vocation de soin et de recherche.

En tant que premier prestataire de suivi de patients diabétiques avec contrat de délégation de tâche, il entretient des relations solides avec les autorités de tutelle et les CHU.

Son président, Guillaume Charpentier, bénéficie d'une longue expérience dans la prise en charge et la recherche sur le diabète.
Le CERITD crée des outils innovants au service de l’autonomie des personnes diabétiques et des dispositifs de soins surveillés.
Il a notamment créé Diabeo, un dispositif connecté de pilotage de dose d'insuline à distance, en partenariat avec Sanofi et Voluntis.

En 2011, le CERITD a lancé le projet de pancréas artificiel appelé «projet Diabeloop» en partenariat avec le Leti (Laboratoire d’électronique et de technologie de l’information), institut de CEA Tech, leader en microélectronique et micro et nanotechnologies sur la scène internationale.

Ce premier projet de recherche d’une durée de trois ans a permis de développer la base de données patients et un premier jeu d’algorithmes. Il a abouti en 2014 au prototype de pancréas artificiel Diabeloop.

Plusieurs études cliniques menées avec la collaboration de 10 CHU en France auprès de 35 patients, ont permis de démontrer la faisabilité de ce prototype en boucle de contrôle fermée.

 

En novembre 2018, obtention du  marquage CE du système DBLG1 Diabeloop pour adultes

En 2019, Le Ceritd & Diabeloop ont annoncé la publication dans la revue internationale « The Lancet Digital Health » de la première grande étude menée dans la vraie vie avec le dispositif auto apprenant DBLG1™.

Cette publication démontre l’efficacité et la sécurité de son système de délivrance d’insuline hybride, en boucle fermée, pour le traitement du diabète de type 1. Les résultats de l’essai SP7 confirment ainsi en vie réelle, sur une période de 12 semaines, les résultats positifs précédemment observés en milieu hospitalier.

Information sur le site de Diabeloop

Au second semestre 2019, Le Ceritd participe à l'étude l'adaptation de son projet de pancréas artificiel au diabète juvénile et ainsi d’améliorer la qualité de vie de chaque enfant à court terme et son parcours de vie à long terme, tout en soulageant aussi leurs proches de la charge mentale associée à la gestion quotidienne de la maladie.

 

Une étude a été réalisée dans les hôpitaux de Necker et Toulouse et à Louvain en Belgique.
L’objectif était d’inclure une vingtaine d’enfants et les suivre pendant 6 semaines.

Le DBLG1 System de Diabeloop sera a priori le premier commercialisé en France.
 

« Ce dispositif va permettre un meilleur contrôle glycémique pour l’ensemble des patients diabétique de type 1, conclut le Dr Guillaume Charpentier. Chez les patients hyperglycémiques en améliorant leur glycémie moyenne (facteur de complication à long terme) sans augmenter leur temps en hypoglycémie et chez les patients ayant une bonne moyenne glycémique en améliorant considérablement leur temps en hypoglycémie (facteur majeur d’altération de la qualité de vie) sans détériorer leur bonne moyenne glycémique ».

Dernière mise à jour : 03/12/2019

SUIVEZ NOUS

  • YouTube
depuis le 15/11/2019

2019 © CERITD. Le contenu et toutes les informations fournies sur ce site sont donnés seulement à titre d’information et ne visent pas à se substituer à un avis médical, un diagnostic ou un traitement de quelque manière que ce soit. Les renseignements sur votre traitement ou décisions thérapeutiques doivent faire l’objet d’une discussion avec votre médecin.